La sophrologie: une science, un art, une philosophie…

sophrologie-enceinte1

C’est certain, ma grossesse m’aura permis de tester plein de nouvelles choses ! Entre autre, les cours de sophrologie.. Je l’avoue, j’étais un peu sceptique avant de me rendre à ces séances car j’avais du mal à comprendre les objectifs et les bienfaits de cette « science » mais finalement, je me suis laissée porter et ça ne peut que faire du bien !

Le but: chasser le négatif, se remplir de positif..
Pour mieux comprendre…

Qu’est-ce que la sophrologie?
Inspirée du yoga, de l’hypnose, du zazen et du bouddhisme, la sophrologie est une recherche de l’autonomie de la personne. Elle permet de prendre conscience de la rencontre corps/esprit. Créée par Caycedo, la sophrologie est selon lui « l’école du positif de l’être ».
Ce n’est pas une technique de relaxation (celle-ci intervient dans le processus mais n’est pas un but en soi). La sophrologie, c’est avant tout garder une conscience active dans un corps détendu.

 Les principaux objectifs:
– Agir, étudier la conscience humaine: élargir sa conscience
– Améliorer la relation corps/esprit
– Aider chacun à développer une conscience sereine et un état d’harmonie
– Découvrir puis conquérir de nouveaux états de conscience

La méthodologie:
La sophro comporte une étape de relaxation permettant d’amener le patient dans le stade sophrominal (entre l’éveil et le sommeil) dans lequel interviennent des exercices dynamiques, respiratoires (abdominales), un travail de concentration, de méditation, de mémorisation, de visualisations positives et l’activation de ses capacités.
Il faut bien sûr pratiquer chez soi pour que la sophrologie soit efficace. Ce qui fait fonctionner la sophrologie, c’est la répétition.

Les 5 systèmes dans notre corps:
1er système: la tête
2ème système: cou, nuque, épaules, cervicales, face externe des bras, des mains
3ème système: thorax, colonne dorsale, face interne des bras, paumes de mains
4ème système: ventre, anneau abdominal, colonne lombaire
5ème système: bas-ventre, bassin, jambes, pieds

Règles de bon fonctionnement:
Se sentir soi-même, libre, se permettre de bouger, partir sans à priori.. Faire des expériences, aller à la rencontre de ses sensations positives..

Dans quels cas utiliser la sophrologie?
Activités sportives, maux (tabac, obésité, stress, migraine), médecine (asthme, sommeil, douleur, préparation à l’accouchement), vie éducative et sociale (artiste, trac, thalassothérapie, personnes âgées..).

En résumé, les méthodes de sophrologie seront un plus lors de votre accouchement car la respiration maîtrisée est utile à plus d’un titre. Elle vous permettra de :
– Contrôler la douleur des contractions utérines, en relaxant le corps
– Récupérer entre deux contractions
– Pousser utilement au moment de la naissance

Définitions et explications par Barbara Bouhanna, ma sage-femme libérale rencontrée à l’Institut Mutualiste de Montsouris
Crédit photo